Un Été en Peignoir
Besoin de vous détendre et de vous ressourcer après ces semaines compliquées ? Les stations thermales d’Auvergne vous invitent à « Un Été en Peignoir » avec une réduction de 15% sur de nombreuses formules… une matinée, deux demi-journées ou une semaine… vous trouverez forcément un format adapté à vos envies !

Qu’est-ce qu’une cure thermale ?

La cure thermale s’adresse principalement aux patients souffrant de maladies chroniques (maladies articulaires, dermatologiques, respiratoires, métaboliques ou inflammatoires…). Traitement naturel de 18 jours ponctué de soins à l’eau thermale, la cure thermale est prescrite par un médecin en alternative ou en complément d’un suivi médicamenteux.

La cure thermale : un traitement global face aux maladies chroniques

Particulièrement indiquée pour les personnes intolérantes ou réfractaires à la prise d’un traitement chimique, la cure thermale propose une réponse plus naturelle pour traiter les maladies chroniques. Durant les 18 jours de soins thermaux, le curiste bénéficie d’un suivi personnalisé en fonction de sa pathologie, spécifié par le médecin thermal en début de cure. Hydrothérapeutes, psychologues, nutritionnistes et bien d’autres spécialistes sont au service des patients pour prodiguer les soins dans les meilleures conditions.

Loin d’être un lieu austère, la station thermale peut aussi devenir un endroit d’échange avec d’autres malades. Un moyen de partager sur son quotidien et de dédramatiser la maladie.

Le suivi médical et les bienfaits du thermalisme sont complétés par la coupure créée par la cure thermale. En effet, lors de sa cure, le patient fait une pause dans son quotidien. Une façon de se changer les idées mais surtout d’opérer une scission avec les mauvaises habitudes de sa routine précédente au profit de bonnes règles d’hygiène de vie. Cet éloignement pendant 3 semaines est également un moyen de s’extraire des causes pathogènes de la maladie.

Les 12 orientations thérapeutiques des cures thermales

La cure thermale conventionnée est associée à 12 orientations thérapeutiques agrées par la Sécurité Sociale. Ces 12 orientations catégorisent les domaines d’intervention médicale que le thermalisme peut couvrir par le biais de ses soins et cures.

Le médecin peut donc prescrire une cure dans le cas de maladie chroniques dépendant de :

  • Appareil digestif et maladies métaboliques (ad)
  • Affections des muqueuses bucco-linguales (amb)
  • Appareil urinaire et maladies métaboliques (au)
  • Dermatologie (der)
  • Gynécologie (gyn)
  • Maladies cardio- artérielles (mca)
  • Neurologie (neu)
  • Phlébologie (phl)
  • Affections psychosomatiques (psy)
  • Rhumatologie (rh)
  • Troubles du développement de l’enfant (tde)
  • Voies respiratoires (vr)

Les soins thermaux

Lors d’une cure thermale, les soins prescrits sont variés et déterminés par le médecin thermal en fonction des besoins pathologiques du curiste. Ces soins sont divisés en 4 catégories principales :

Les soins à base d'eau minérale

La cure de boisson

Les bains

  • le bain d’eau minérale
  • l’aérobain
  • le bain avec douche en immersion
  • le bain avec douche sous marine
  • le bain local
  • le bain thermal

Les douches

  • la douche au jet
  • la douche de Vichy
  • la douche baveuse

Les soins collectifs

  • la douche sous immersion à haute pression en piscine
  • la piscine de mobilisation
  • le couloir de marche

Les soins spécifiques au traitement de la peau

Les soins spécifiques au traitement des voies respiratoires

Les soins spécifiques au traitement des voies digestives et métaboliques

Autres soins locaux au traitement de la phlébologie

Les soins à base de vapeur thermale

  • le vaporarium
  • la douche de vapeur
  • L’étuve cervico-lombaire de Néris-les-Bains
  • L’étuve locale du dos d’Evaux-les-Bains

Les soins à base de gaz thermal

  • Injection sous-cutanée de gaz thermal
  • Le bain local de gaz sec de Royat

Les soins à base de boue thermale

  • Illutations locales multiples et cataplasmes de boue