Un Été en Peignoir
Besoin de vous détendre et de vous ressourcer après ces semaines compliquées ? Les stations thermales d’Auvergne vous invitent à « Un Été en Peignoir » avec une réduction de 15% sur de nombreuses formules… une matinée, deux demi-journées ou une semaine… vous trouverez forcément un format adapté à vos envies !

Qu'est-ce qu'une cure conventionnée ?

La cure thermale conventionnée est une prescription médicale remboursée par la Sécurité Sociale. Ce traitement naturel intervient en complément ou en alternative à un suivi médicamenteux classique. D’une durée officielle de 18 jours, la cure conventionnée se différencie de la cure libre, des séjours santé et de la thalassothérapie qui n’assurent aucune prise en charge.

La cure thermale conventionnée : une cure médicalisée et remboursée

Une cure thermale conventionnée est un traitement médical prescrit par un médecin généraliste ou un spécialiste qui ouvre droit à une prise en charge et donc un remboursement de la part de la Sécurité Sociale. La cure se déroule obligatoirement sur une période de 3 semaines dans un établissement thermal conventionné et choisit par le médecin selon l’affection à traiter.

La médecine thermale est une démarche aussi bien préventive que curative et ne doit pas être confondue avec la thalassothérapie qui propose des prestations liées au bienêtre qui ne sont pas prises en charge par l’Assurance Maladie.

La cure conventionnée est également différente de la cure libre et des séjours santé Auvergne Thermale qui se déroulent également en station thermale mais qui ne sont pas prescrits par un médecin, qui ne donnent pas droit à un remboursement et qui proposent une durée de traitement variable en fonction des préférences personnelles.

Les conditions de la cure thermale conventionnée

Plusieurs conditions encadrent la cure thermale conventionnée.

Dans un premier temps, elle doit obligatoirement être prescrite par un médecin.

Également, la pathologie à traiter durant les 18 jours de cure doit faire partie des 12 orientations thérapeutiques prises en charge par l’Assurance Maladie :

  • Appareil digestif et maladies métaboliques (ad)
  • Affections des muqueuses bucco-linguales (amb)
  • Appareil urinaire et maladies métaboliques (au)
  • Dermatologie (der)
  • Gynécologie (gyn)
  • Maladies cardio- artérielles (mca)
  • Neurologie (neu)
  • Phlébologie (phl)
  • Affections psychosomatiques (psy)
  • Rhumatologie (rh)
  • Troubles du déveoppement de l’enfant (tde)
  • Voies respiratoires (vr)

L’établissement thermal indiqué par le médecin sur sa prescription doit être agréé et conventionné par l’Assurance Maladie afin d’assurer le remboursement du curiste.

Un patient ne peut réaliser qu’une cure thermale dans la même année civile et pour une même affection. Cela ne prend pas en compte le cas des cures à double orientation.

L’attribution de l’accord de prise en charge délivré par l’Assurance Maladie à l’occasion d’une cure thermale est valable pour l’année civile en cours. Si la prise en charge est accordée au mois de décembre, la cure peut être effectuée durant l’année civile suivante.

Enfin, une cure thermale conventionnée comprend 18 jours de traitements réels (les dimanche étant des jours de repos dans les 3 semaines de cure). La cure ne peut pas être divisée en deux périodes et son interruption sera un motif de non-remboursement, sauf en cas de force majeure ou pour raisons médicales.