Coronavirus
Covid-19
Après les annonces du Président de la République jeudi 12 mars dernier, la direction générale de la Santé a notifié aux Agences régionales de santé (ARS) samedi 14 mars une recommandation de fermeture jusqu’à nouvel ordre de l’ensemble des établissements thermaux de France.

Votre cure thermale en Auvergne

pour tous et tout âge

Une médecine naturelle destinée à tous

Que l’on soit enfant ou adulte, jeune actif ou retraité, on n’appréhende pas forcément le thermalisme et la cure thermale de la même façon.

En fonction de vos besoins et de vos envies, 2 formules s’offrent à vous.

Une cure thermale traditionnelle de dix-huit jours doit impérativement être prescrite par le médecin traitant pour être prise en charge et pour que l’assurance maladie fasse le remboursement de votre cure thermale.

La cure thermale médicalisée de 3 semaines

Une cure thermale traditionnelle dure trois semaines. Pour être remboursée, elle doit être prescrite par le médecin traitant. Le choix de la station thermale se fait en fonction de la pathologie du futur curiste.

0
mini-cures en mode 6, 9 et 12 jours

Les hébergements

Outre l’aspect administratif et médical (demande de prise en charge auprès de l’assurance maladie, réservation des dates de cure auprès de l’établissement thermal, choix du médecin thermal), il convient également de réfléchir à votre hébergement pendant les trois semaines de cure thermale.

A noter que si votre cure thermale a lieu entre le mois de juin et le mois de septembre, qui sont des périodes de forte affluence tant pour votre logement que pour les thermes, il faut penser à réserver bien à l’avance.

0
séjours santé en mode 6, 9 et 12 jours
0
+
séjours remises en forme

Les séjours remise en forme

Outre la cure thermale traditionnelle de trois semaines et les séjours santé, qui sont à visée thérapeutique, les stations thermales d’Auvergne proposent des forfaits et des séjours de remise en forme. Dépourvus d’une quelconque vocation médicale, ces séjours de remise en forme ne peuvent en aucun cas faire l’objet d’un remboursement de la part de la Sécurité Sociale.