Réouverture prochaine
Dans le cadre des mesures annoncées pour la phase 2 du déconfinement et confirmées par la publication au JORF du décret n°2020-663 du 31 mai 2020, les établissements thermaux, dont les 11 de l’Auvergne Thermale, qui étaient fermés depuis le 16 mars sont autorisés à rouvrir à compter du 2 juin. Cette réouverture progressive s’effectuera entre fin juin et fin juillet pour les stations d’Auvergne Thermale.

Polyarthrite

La Polyarthrite rhumatoïde et spondylarthrite sont des maladies inflammatoires qui touchent respectivement les membres et la colonne vertébrale. Alors même que la polyarthrite rhumatoïde est douloureuse et a de lourdes conséquences allant jusqu’à la limitation de la mobilité, il n’est pas possible d’en guérir. Il est donc essentiel de soulager les douleurs et ralentir l’évolution de la maladie, notamment avec un traitement naturel de la polyarthrite comme la cure thermale.

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite touche les articulations des membres, l’atteinte se localise en effet dans la membrane synoviale ou dans le cartilage articulatoire. Marquée par des douleurs diffuses, des gonflements articulaires et un enraidissement, cette maladie peut être très handicapante. Un dérèglement du système immunitaire déclenche ces inflammations. Des facteurs environnementaux, bactériens, viraux pourraient être impliqués et une origine génétique peut être en jeu dans le développement de la maladie. Contrairement à l’arthrose, les rhumatismes inflammatoires touchent souvent des sujets jeunes, entre 20 et 40 ans.

Quels sont les traitements habituels de la polyarthrite ?

Maladie chronique évolutive, la polyarthrite ne peut être guérie mais peut être stoppée ou ralentie grâce à plusieurs traitements pharmaceutiques et traitements non médicaux.

En ce qui concerne les traitements pharmaceutique les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde se voient souvent prescrire des antalgiques, des anti-inflammatoires, des corticoïdes ou encore des biothérapies dans les cas les plus graves.

En parallèle une grande place est laissée aux traitements naturels comme la kinésithérapie, l’acupuncture ou encore la cure thermale pour la polyarthrite rhumatoïde.

Pourquoi faire une cure thermale quand on a de la polyarthrite ?

Les cures thermales polyarthrite contribuent à améliorer de manière significative la douleur articulaire et plus globalement l’état du patient.

Traiter la polyarthrite naturellement avec les soins thermaux

Les cures thermales pour la polyarthrite rhumatoïde utilisent des eaux, des vapeurs ou des boues thermales. Les effets thérapeutiques des soins à base d’eau thermale tiendraient à la composition chimique (transferts chimiques au niveau de la peau) et à la température de cette eau : 35°C à 39°C (la chaleur calme les douleurs et détend).

Le traitement se fait par voie externe, par des bains, des douches, des vapeurs ou des enveloppements dans des boues chaudes et par la kinésie aquatique.

Ce traitement naturel de la polyarthrite offre également des bénéfices supplémentaires grâce aux spécificités de la cure avec l’éloignement du milieu quotidien, le rythme régulier des soins, le personnel médical et paramédical qui maîtrise la prise en charge.

Enfin dans de nombreuses stations, les thérapeutiques thermales sont intégrées à un programme d’éducation et de rééducation de la maladie rhumatoïde dans son ensemble.