Alors même que l’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue, il n’est cependant pas possible d’en guérir. Cette maladie douloureuse a pourtant de lourdes conséquences allant d’une limitation de la mobilité à un handicap. Il est donc essentiel de soulager les douleurs et ralentir l’évolution de la maladie, chose possible avec un traitement naturel de l’arthrose comme la cure thermale.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Maladie très fréquente, l’arthrose touche toutes les articulations : poignets, doigts, chevilles, orteils, genoux, hanches et la colonne vertébrale, des cervicales aux lombaires. Elle est due à une dégénérescence progressive du cartilage. Le risque augmente avec l’âge passant ainsi à plus de 80% au-delà de 80 ans.

L’arthrose se caractérise par des douleurs mécaniques, des raideurs qui provoquent une limitation progressive des mouvements. Le malade peut également souffrir de poussées inflammatoires entrainant des souffrances et des réveils nocturnes.

Par ailleurs, l’arthrose peut provoquer une gêne esthétique (doigts tordus) qui handicape la vie sociale du malade.

Une bonne hygiène de vie favorise le ralentissement de la maladie. Ainsi, la perte de poids soulage la charge au niveau de l’articulation malade, diminuant ainsi la douleur.

Quels sont les traitements habituels de l’arthrose ?

L’arthrose étant une maladie dont on ne peut guérir, les traitements sont uniquement palliatifs et ont pour objectif de soulager et ralentir l’évolution de la douleur et favoriser la mobilité.

Le premier traitement médicamenteux consiste en l’administrations d’antidouleurs, voire des anti-inflammatoires. Il est cependant nécessaire de réduire leur utilisation au strict minimum car ils ne sont pas sans effets secondaires (somnolence, nausées, constipation etc.) et peuvent entrainer une accoutumance du corps. Un autre traitement par infiltrations consiste à des injections de corticoïdes, d’anti-inflammatoires puissants ou d’acide hyaluronique. La chirurgie est quant à elle envisagée en cas d’échec des traitements médicaux (prothèses, arthroscopie ou lavage articulaire etc.) et nécessite un suivi accompagné de rééducation.

C’est pourquoi, nombreuses personnes souhaitent se tourner vers un traitement naturel de l’arthrose.

Pourquoi faire une cure thermale quand on a de l’arthrose ?

Les cures thermales ont démontré leur efficacité dans la lutte contre l’arthrose, représentant ainsi 79% des cures prescrites. Le thermalisme soulage en effet les douleurs et favorise la mobilité du malade lui permettant ainsi de regagner une meilleure qualité de vie. La chaleur a un effet sédatif et décontracturant et l’eau a un effet biologique, puisque le contact transcutané permet le passage des oligo-éléments vers le cartilage. Ainsi il est fréquemment observé une baisse de consommation des médicaments et une amélioration durable de 6 à 9 mois.

Traiter l’arthrose naturellement avec les soins thermaux

Concrètement la cure thermale de l’arthrose débute par une consultation par le médecin thermal qui prescrit 72 soins sur 18 jours, aux effets bénéfiques sur les articulations douloureuses.

Les soins généraux correspondent à :

  • Des applications de boues
  • Des bains chauds à base de vapeur
  • Des jets – des douches sous-marines
  • Des séances individuelles ou collectives de kinésithérapie
  • Des massages
  • Des mobilisations en piscine
  • Parfois des bains de boue pouvant favoriser le mouvement

Les soins locaux regroupent :

  • Des applications locales de boue
  • Des bains tièdes
  • Des massages
  • Des pédi-douches ou douches des pieds
  • Des mano-douches ou douches des mains
  • Des séances de kinésithérapie pratiquées dans l’eau
  • Des utilisations de vapeur qui agissent sur la douleur ou les œdèmes