Réouverture prochaine
Dans le cadre des mesures annoncées pour la phase 2 du déconfinement et confirmées par la publication au JORF du décret n°2020-663 du 31 mai 2020, les établissements thermaux, dont les 11 de l’Auvergne Thermale, qui étaient fermés depuis le 16 mars sont autorisés à rouvrir à compter du 2 juin. Cette réouverture progressive s’effectuera entre fin juin et fin juillet pour les stations d’Auvergne Thermale.

La cure thermale pour le traitement de Parkinson

La maladie de Parkinson est une pathologie neurodégénérative entraînant des troubles moteurs évolutifs et qui touche plus de 200 000 personnes en France. Elle affecte progressivement le contrôle des mouvements, provoque des tremblements et des raideurs du corps qui handicapent le quotidien des malades. S’il n’est pas possible de soigner totalement cette affection neurologique chroniques, la cure thermale pour le traitement de Parkinson est une alternative plus naturelle pouvant aider à soulager les patients.

Comment soigner la maladie de Parkinson naturellement ?

Les symptômes de la maladie de Parkinson

Les symptômes de la maladie de Parkinson évoluent lentement et peuvent varier selon les patients. Ils se généralisent au fur et à mesure que la maladie progresse et deviennent plus fréquents, plus intenses.

Il existe plusieurs types de symptômes lorsque l’on parle de la maladie de Parkinson :

  • Tremblements du corps au repos,
  • Akinésie (lenteur des mouvements),
  • Hypertonie (tension et raideur des muscles),
  • Troubles de la mémoire, de l’attention, du sommeil,
  • Ralentissement de la pensée.

Les traitements pour la maladie de Parkinson ne visent pas à guérir mais à retarder l’évolution de la maladie et à soulager les symptômes en remplaçant la dopamine manquante dans le cerveau. La prise de médicaments est donc inévitable pour apaiser le quotidien des patients. Il est cependant possible de se diriger vers des alternatives plus naturelles comme la cure thermale, en complément, afin de limiter les effets secondaires et d’approfondir le travail.

Un traitement naturel pour soigner la maladie de Parkinson ?

Pour améliorer la qualité de vie des patients souffrant de Parkinson, certains traitements naturels sont compatibles avec le suivi traditionnel. La kinésithérapie permettra par exemple d’entretenir les muscles et les articulations. La rééducation orthophonique pourra prévenir ou corriger les difficultés à parler ou à déglutir inhérentes à la pathologie. Enfin l’ergothérapie sera un traitement essentiel pour aider le patient à conserver son autonomie.

Par ailleurs, la prescription d’une cure thermale Parkinson peut aussi être établie en tant que traitement complémentaire et naturel afin de soulager le malade et l’aider à appréhender les effets de la maladie.

Pourquoi faire une cure thermale contre la maladie de Parkinson ?

La cure thermale pour la maladie de Parkinson découle du programme thermal orientation neurologie. Souvent proposée en complément du traitement allopathique classique, les bénéfices d’une cure se traduisent à plusieurs niveaux.

Dans un premier temps, l’action relaxante de l’eau thermale et des soins sera salutaire pour les muscles qui se raidissent avec la maladie. Ensuite, les séances de gestion du stress et de la douleur, les groupes de parole et la gymnastique en piscine permettront aux curistes d’être soulagés sur le plan physique mais également de mieux appréhender la maladie et de partager avec d’autres patients dans le même cas.

Les soins thermaux proposés dans le cadre d’une cure orientation neurologie sont variés : balnéation chaude individuelle, applications de boue, piscine de mobilisation, massages subaquatiques, douches, etc.

Afin de multiplier les effets des soins, les malades parkinsoniens peuvent revenir chaque année en cure conventionnée, tant que leur état le permet.

Où faire sa cure thermale pour la maladie de Parkinson ?

Si vous souhaitez réaliser une cure thermale Parkinson en Auvergne, seule la station thermale de Néris-les-Bains possède l’orientation « Neurologie ». Le médecin vous orientera vers ce centre thermal notamment car il propose depuis plusieurs années le programme « Néris Parkinson », un module complémentaire à la cure thermale « Neurologie », spécialement étudié en fonction de la pathologie du curiste.

Quelle est la prise en charge des cures thermales pour la maladie de Parkinson ?

Si votre cure thermale est conventionnée, c’est-à-dire prescrite par un médecin, l’Assurance Maladie prend en charge le remboursement partiel. Dans le cas d’une cure thermale Parkinson orientation Neurologie, comme pour les autres, le remboursement est divisé comme suit :

  • 65% pour les soins thermaux
  • 70% pour les honoraires du médecin thermal

A noter que les cures thermales libres et autres séjours santé ne donnent pas droit à ce type de remboursement. Pour en savoir plus sur la prise en charge des frais de votre cure, consultez notre page Cure thermale et remboursement par la Sécurité Sociale.