Le Printemps du Thermalisme : conferences

Thérapeutique naturelle et dépourvue d’effets secondaires, la cure thermale « Affections Psychosomatiques » constitue un traitement doux pour de nombreux troubles tels que : névroses, états dépressifs, asthénie, insomnie, céphalées, angoisse, stress, dystonies neurovégétatives ou encore la spasmophilie.

Les Soins et leur Mécanisme d’Action

Dans le cadre de la cure « Affections Psychosomatiques », le traitement thermal se compose, selon les indications du médecin, de soins de balnéothérapie à visée calmante, qui peuvent être soit généraux soit appliqués localement, à l’endroit de la somatisation. La cure peut également comprendre des séances de kinésithérapie, des massages sous eau thermale et des séances de piscine de mobilisation.

Selon sa pathologie, le curiste se voit proposer :

  • Soit un forfait « PSY » comprenant exclusivement des pratiques d’hydrothérapie (la cure « Affections Psychosomatiques » comprend alors 54 soins répartis sur dix-huit jours à raison de trois traitements quotidiens)
  • Soit un forfait « PSY » associant des séances de kinésithérapie aux soins d’hydrothérapie (la cure « Affections Psychosomatiques » comprend alors 72 soins thermaux répartis sur dix-huit jours).

Les Cures Auvergnates

La composition physico-chimique de l’eau thermale a une grande importance dans le cadre de la cure « Affections Psychomosomatiques ».

En Auvergne, seule la station thermale de Néris-les-Bains, dont l’eau thermale est dotée d’une forte teneur en Lithium, est indiquée pour le traitement des Affections Psychosomatiques.

Ses principales indications concernent :

  • Les états dépressifs réactionnels ou névrotiques
  • Les états anxieux avec troubles somatiques variés
  • La dystonie neurovégétative
  • Les troubles du sommeil

Les stations thermales traitant les Affections Psychosomatiques (PSY)