Suivez les chorniques d'Auvergne Thermale sur Logos FM

Des thermes d’hier…

Proposant des cures thermales indiquées pour le traitement des allergies respiratoires et des allergies cutanées, les Grands Thermes de La Bourboule furent construits à la fin du XIXème siècle, suite au souhait de la Compagnie des Eaux Minérales de La Bourboule de doter la ville d’un établissement thermal monumental pour accueillir au mieux la population qui suivait des cures.

Erigés sur les rives de la Dordogne, les Grands Thermes de La Bourboule sont construits autour d’un hall, d’où partent l’ensemble des galeries des différents services de cures. On peut  toujours y apercevoir deux immenses pots à pharmacie décoratifs, en faïences de Sarreguemines. Mais ce qui fait son originalité, ce sont les quatre petits dômes des angles du toit et celui, plus important, érigé au sommet de l’entrée nord, qui lui donnent un petit air de palais byzantin en pleine Auvergne.

… aux thermes d’aujourd’hui

Spécialisés dans les cures thermales en Voies Respiratoires et en Dermatologie, les Grands Thermes de La Bourboule disposent de soins spécifiques pour letraitement de l’asthme, des allergies respiratoires et des allergies cutanées.

Ainsi pour les affections et les allergies respiratoires, le bâtiment dispose de galeries entières de soins tels que le humage, la pulvérisation nasale ou encore l’aérosol sonique tandis que pour les cures thermales « dermatologie » et les allergies cutanées, les personnes en cures se retrouvent dans des zones davantage dédiées aux soins de balnéothérapie.

Enfin, une buvette située au milieu du hall attend les curistes qui viennent quotidiennement y prendre les eaux de La Bourboule.