Vichy, la Reine des villes d’eaux au rayonnement international

La station thermale de Vichy profite d’une coévolution interdépendante unique avec son agglomération. La récente cession du Domaine thermal de l’Etat à la ville permet à celle-ci de confirmer ses ambitieux projets d’avenir. Rencontre avec les deux acteurs principaux des révolutions à venir : Sylvain Serafini, Président du groupe France thermes, le nouveau propriétaire de la Compagnie de Vichy depuis 2019 et Frédéric Aguilera, Maire de Vichy et Président de Vichy Communauté depuis octobre 2017.

L’emblématique et dynamique cité thermale affirme ses ambitions

© Marielsa Niels

« Une ville en pleine transformation, avec un patrimoine thermal magnifique, des eaux réputées au-delà des frontières pour leurs bienfaits digestifs, embouteillées en « eau médicament ». Une station thermale dans un environnement urbain tout en ayant la mixité entre espaces verts et les eaux, une alchimie sublimée par la dimension architecturale de la ville. C’est la seule station thermale française retenue pour représenter la France dans le classement Unesco transeuropéen ».

« La cession du Domaine thermal est un message très positif qui va permettre d’écrire cet avenir commun avec la Ville. Nous avons déjà travaillé ensemble sur « Vichy demain », c’est un travail de co-construction en équipe. Nous finalisons le projet stratégique appelé « Vichy accélération 2030 » pour moderniser et adapter les infrastructures aux nouvelles demandes (…) ».

« De très lourds investissements dans les 5 prochaines années vont redorer encore plus l’image de Vichy pour redevenir cette station de référence au niveau européen. Nous allons pouvoir fixer un nouveau cap de développement ».

« L’inscription à l’Unesco, la création d’un musée de l’histoire de Vichy, des investissements dans les équipements sportifs : Nous sommes labellisés CPJ (Centre de préparation aux jeux) pour les JO de Paris 2024.  Nous sommes la ville française qui a le plus de labels CPJ autour du sport : plus de 20 disciplines olympiques et 17 paralympiques. Nous avons un centre de préparation de haut niveau, c’est cela être une ville tournée vers le bien-être et la santé. Ça véhicule une image dynamique qui dépoussière celle de la ville thermale « à la papa ».