Suivez les chroniques d'Auvergne Thermale sur YouTube

Des soins thermaux vous seront prodigués : bain, douche, traitement spécifique à base de boue et de gaz... Votre programme de soins sera fait en fonction de la prescription du médecin.

Les soins à base d'eau minérale

  • La cure de boisson : la cure de boisson consiste en une ingestion d'eau minérale, une ou plusieurs fois par jour, selon la prescription du médecin.

Les bains

  • bain d'eau minérale : ce bain simple vise à mettre les agents actifs de l'eau minérale au contact de l'épiderme afin d'assurer une pénétration cutanée de ces éléments dans l'organisme.
    Il a aussi une action vasodilatatrice et antalgique, du fait de sa température.
  • aérobain : bain dans lequel on diffuse de l'air sous pression. L'effet vasodilatateur et antalgique du bain simple est renforcé par le massage/drainage effectué par les microbulles d'air sous pression.
  • bain avec douche en immersion : bain dans lequel on diffuse des jets d'eau sous pression qui permettent de masser tout ou partie du corps.
  • bain avec douche sous-marine : pendant que le patient est dans le bain, un agent thermal effectue une douche chaude sur la région abdominale et/ou toute articulation douloureuse.
  • bain local : bain des mains ou des pieds (pédiluves), préconisé en cas de rhumatismes, pour un effet sédatif et antalgique, ainsi que pour les affections respiratoires.
  • bain thermal : l'arsenal des méthodes employées réside en une variété de bains, généraux ou localisés, en baignoire ou en piscine, enrichis ou non par le mouvement des eaux ou l'apport de gaz

Les douches

  • douche au jet : douche donnée par un agent thermal sur tout ou une partie du corps (thorax pour cure en VR, abdomen pour cure en AD).
  • douche de Vichy : elle se pratique sur un sujet couché recevant simultanément une douche sous affusion et un massage général à quatre mains.
  • douche baveuse : elle s'administre avec une lance munie d'un embout plat, sans pression.

Les soins collectifs

  • douche sous immersion à haute pression en piscine : ce soin consiste en un massage intense effectué par un jet d'eau thermale sous-marin.
  • piscine de mobilisation : les séances de mobilisation en piscine, sont dirigées par un masseur-kinésithérapeute.
  • couloir de marche : il s'agit d'un dispositif de balnéation dynamique en eau thermale qui permet d'effectuer une rééducation active en associant la marche à contre-courant en eau thermale et un massage permanent.

Les soins spécifiques au traitement de la peau

  • Dans le traitement des dermatoses (eczéma, psoriasis...), on utilise des soins spécifiques tels que la pulvérisation externe, générale ou locale, ou encore la douche filiforme.
    Pratiquée quotidiennement par le médecin thermal, la douche filiforme est une douche à jets très fins qui permet de décaper les lésions ou de masser le derme en profondeur.

Les soins spécifiques au traitement des voies respiratoires

  • Ce traitement thermal est basé sur l'aérosolthérapie dont le principe est la fragmentation de l'eau thermale en fines particules de dimensions variables.
    Cette technique assure la pénétration, la diffusion et la fixation des principes actifs de l'eau au niveau de la muqueuse respiratoire. On utilise également des techniques de détersion (pipette, irrigation, pulvérisation nasale et pharyngée) et des techniques utilisant les gaz thermaux (douche nasale gazeuse...), qui favorisent le drainage des voies aériennes supérieures et inférieures.

Les soins à base de vapeur thermale

  • vaporarium : bain de vapeur d'eau thermale
  • la douche de vapeur : prescrite dans le traitement des bronchites, elle est constituée par un jet de vapeur projeté sur le thorax du patient.
  • L'étuve cervico-lombaire de Néris-les-Bains : cette pulvérisation de vapeur sur les régions cervicales et/ou lombaires, a un effet antalgique et décontracturant.
  • L'étuve locale du dos d'Evaux-les-Bains : allongé sur le dos, le curiste reçoit pendant une dizaine de minutes, un jet de vapeur localisé au niveau de la colonne vertébrale.

Les soins à base de gaz thermal

  • Injection sous-cutanée de gaz thermal : effectuée par le médecin thermal, elle permet une meilleure vascularisation musculaire (artérite) et articulaire (arthrose).
  • Le bain local de gaz sec de Royat : le bain de gaz thermal général ou bain carbogazeux sec est une technique originale des Thermes de Royat. Le curiste est allongé dans une enveloppe plastifiée étanche fermée par un lien (à la ceinture ou à mi-thorax) pour permettre à la moitié inférieure du corps de baigner dans une atmosphère gazeuse sèche. Non traumatique et particulièrement relaxante, cette technique validée permet un passage transcutané d'environ 30 ml de gaz thermal par minute et par m² de surface corporelle exposée.

Les soins à base de boue thermale

  • Illutations locales multiples et cataplasmes de boue : ces soins entraînent un soulagement des douleurs et des raideurs musculaires.
    L'intérêt particulier de ces techniques provient du fait que la boue garde durablement la chaleur de l'eau au contact de la peau.