Suivez les chroniques d'Auvergne Thermale sur YouTube

La charte de qualité des établissements thermaux d'Auvergne

Tous les établissements thermaux d'Auvergne sont signataires de la même charte de qualité, qui définit notamment les règles d'hygiène à respecter au niveau des installations techniques, des équipements de soins, du matériel de soin individuel, des sols et du linge.

La formation du personnel

En début de saison, le personnel de soin et de maintenance bénéficie de séances de formation à l'hygiène au cours desquelles il est procédé, d'une part, à une description pratique des procédures de nettoyage et de désinfection et, d'autre part, à des explications pour une utilisation rationnelle des produits d'hygiène (dose, temps de contact à respecter, précautions à prendre lors de la manipulation des produits d'hygiène…).

Le Laboratoire Auvergne Thermale Qualité

Précurseur en matière de sécurité sanitaire, Thermauvergne a été en 1993 à l'origine de la création du GIE Auvergne Thermale Qualité, dont dépend le Laboratoire Auvergne Thermale Qualité.

Ce laboratoire d'autosurveillance commun à tous les établissements thermaux d'Auvergne effectue le contrôle des conditions d'hygiène, de l'atmosphère, et le contrôle de qualité des eaux minérales et autres matières premières thermales (boues, gaz…).

Contrôle des conditions d'hygiène : des analyses bactériologiques de surface sont pratiquées au niveau des sols et des équipements de soins dans le but de vérifier l'efficacité et le respect des procédures de nettoyage et de désinfection.

Contrôle de l'atmosphère : les salles de soins, les couloirs, les halls, les gaines d'aération ou de climatisation font l'objet d'analyses bactériologiques régulières.

Contrôle de qualité bactériologique et physicochimique des eaux minérales : les eaux minérales exploitées dans les établissements thermaux font l'objet de contrôles officiels effectués par les laboratoires régionaux agréés, suivant les directives des autorités sanitaires départementales et régionales ; ces contrôles ponctuels permettent de vérifier la conformité de l'eau minérale à la réglementation. Beaucoup plus nombreux, les autocontrôles pratiqués par le Laboratoire Auvergne Thermale viennent renforcer les analyses officielles.


Afin de renforcer sa légitimité auprès des instances sanitaires et de vous satisfaire au mieux, le laboratoire Auvergne Thermale Qualité a obtenu en 2013 une accréditation délivrée par le COFRAC (Comité Français d'Accréditation) pour son activité d'auto-contrôle bactériologique de l'eau.