Téléchargez le guide Auvergne Thermale 2017

Éric Brut succède à Pierre Jal

21-12-2017

En effet, Pierre Jal quitte ses fonctions afin de prendre la direction des opérations aux Thermes de Châtel-Guyon pour le Groupe France Thermes.
Jusqu'ici Directeur Administratif et Financier de l'ensemble des structures d'Auvergne Thermale, Éric Brut a été choisi pour lui succéder


Pierre Jal, vingt-deux ans au service du thermalisme auvergnat


Pour quelques jours encore directeur général de Thermauvergne, de La Route des Villes d'Eaux du Massif Central et du GIE Auvergne Thermale Qualité, Pierre Jal reconnaît que la décision de quitter ce poste n'a pas été facile à prendre, tant il a pris du plaisir à travailler au sein de ces structures, pour valoriser et développer le formidable potentiel des stations thermales d'Auvergne et du Massif Central.

Mais la proposition de Sylvain Serafini, PDG du groupe France Thermes a été la plus forte. Le nouvel exploitant des Thermes de Châtel-Guyon a en effet de grandes ambitions pour la station, en investissant 32 millions d'euros dans un resort qui préfigure le thermalisme de demain.

À partir du 1er janvier, Pierre Jal aura à c'ur de mener à bien ce projet, en tant que nouveau Directeur des Opérations de France Thermes.

Arrivé en 1996 à Thermauvergne et directeur général des structures depuis 2013, Pierre Jal tourne ainsi une page professionnelle « formidable » selon ses termes, de par la richesse du travail collaboratif en réseau avec les acteurs du thermalisme en Auvergne mais aussi grâce à une équipe de collaborateurs dynamiques et compétents.

Il est très satisfait d'avoir pu accompagner l'évolution du thermalisme auvergnat, qui a su se diversifier et retrouver un bon dynamisme économique ces dernières années. Parmi ses plus grandes fiertés, il cite la création du Cluster Innovatherm et le mouvement des Accros du Peignoir, synonyme de changement d'image pour les stations thermales.


Un secteur familier pour Éric Brut

Eric Brut, Directeur Général de Thermauvergne


En succédant à Pierre Jal, Éric Brut n'arrive pas en terrain inconnu. Natif d'une station thermale (La Bourboule pour ne pas la citer), dont il a été le maire de 2012 à 2017 et président des Thermes, il est également Directeur Administratif et Financier de Thermauvergne et de La Route des Villes d'Eaux du Massif Central depuis plus de 20 ans. Il connaît donc bien les enjeux et les problématiques du thermalisme, à la fois au niveau national et dans ses spécificités auvergnates.

Passionné des questions de développement territorial, diplômé en management public, en gestion des collectivités locales et en gestion des espaces ruraux fragiles, il prend la mesure de la tâche exaltante qui l'attend à compter du 1er janvier 2018.

Parmi ses chantiers prioritaires, il met en avant l'intensification du partenariat avec la Région pour promouvoir le bien-être thermal, le renforcement du positionnement porteur du thermalisme autour de la prévention santé ou la propagation du mouvement des Accros du Peignoir.