Printemps du thermalisme en Auvergne - Les conferences en mai et juin

Une nouvelle présidente pour Thermauvergne

19-06-2014

Danielle Faure-Imbert, présidente de Thermauvergne

L'Association Thermauvergne, chargée de la défense et de promotion du thermalisme auvergnat, a procédé au renouvellement de ses instances dirigeantes lors d’une Assemblée Générale élective le 16 juin dernier.


Après 16 années de présidence, dont 13 consécutives depuis 2001, Christian Corne, ancien maire-adjoint de Vichy et président de la Fédération Thermale et Climatique Française (FTCF), a cédé sa place à Danielle Faure-Imbert, 1ère adjointe au maire de Châtel-Guyon.


Danielle Faure-Imbert, un engagement continu pour le thermalisme.


Médecin thermal, née d’une vieille famille de Châtel-Guyon, Danielle Faure-Imbert a consacré une grande partie de sa vie à défendre les intérêts du thermalisme et de sa station.


Depuis 2008, en tant que maire-adjointe de Châtel-Guyon, en charge notamment du thermalisme, et présidente de la SEM Châtel-Développement qui exploite les Thermes, elle s’est imposée comme une cheville ouvrière du renouveau châtelguyonnais qui a vu la station se redresser de manière spectaculaire en quelques années.


Également administratrice du Conseil National des Exploitants Thermaux (CNETh), elle succède donc à Christian Corne, à qui elle a souhaité voir attribuer une présidence d’honneur, plébiscitée par les élus de Thermauvergne.