Le thermalisme fait la preuve de son efficacité pour l’arthrose du genou

07-12-2009

Thermarthrose, afrethRéalisée sur 460 patients et publiée dans la revue britannique Annals of Rheumatic Diseases (la revue de rhumatologie dotée du plus fort facteur d’impact au monde), l’étude Thermarthrose est le plus grand essai thermal randomisé contrôlé réalisé à ce jour. Financée par l'Association française pour la recherche thermale (Afreth), elle apporte la preuve du Service Médical Rendu par le thermalisme dans le traitement de l’arthrose du genou (gonarthrose).

La cure thermale diminuerait ainsi la douleur de 50% des patients souffrant de gonarthrose et cette amélioration serait visible jusqu’à neuf mois après la cure, ce qui est supérieur aux résultats des traitements habituels contre la gonarthrose : analgésiques anti-inflammatoires, infiltrations articulaires…

Pour rappel, l'arthrose représente la principale indication de cure thermale : environ un curiste sur deux, soit 250.000 patients chaque année, viennent en cure thermale pour traiter cette indication.

En outre la gonarthrose, arthrose du genou, est la première cause d'incapacité fonctionnelle chronique dans les pays développés. Elle touche entre 20 à 30% des personnes âgées de 60 à 70 ans et de 40% à 50% des personnes de plus de 80 ans.

En Auvergne-Limousin-Bourgogne du Sud, dix stations proposent des cures pour traiter l'arthrose du genou : Bourbon-Lancy, Bourbon-l'Archambault, Châteauneuf-les-Bains, Châtel-Guyon, Chaudes-Aigues, Evaux-les-Bains, Le Mont-Dore, Néris-les-Bains, Royat-Chamalières et Vichy.


Sources : Association Française pour la Recherche Thermale (Afreth) http://www.afreth.org/